Parc de Belleville

C’était le samedi 22 septembre 2012,

nous avions formé un petit groupe

et décidé de fêter les jardins au

Parc de Belleville.

Nous avons rencontré notre guide « Savant », Gérard, le paysagiste de ce beau parc 🙂

et nous voilà partis, pour plus de deux heures d’une « extraordinaire » visite,

commentée par le dithyrambique Gérard !!!

Nous avons ainsi appris que nous étions dans un parc « écologique »,

ou tout était fait pour consommer le moins d’eau possible

et n’utiliser que des « engrais » naturels.

Une bonne partie de ce parc est gardé à l’état naturel …… « sauvage ».

A chaque fois que cela est possible, la végétation et/ou les arbres des origines du parc,

ont été conservés (voir ci-dessous, cet exemple plus que centenaire).

Suivant les endroits du parc, la végétation est « désordonnée » ou « ordonnée »,

tout cela sous la « stricte » surveillance de l’efficace personnel qui est toujours présent,

pour « contenir » l’exubérance de Dame Nature, qui cherche toujours à « combler »,

les « passages » réservés aux promeneurs !!

L’automne est déjà là, qui comble nos yeux émerveillés, par ses couleurs flamboyantes !!

Le parc est parcouru par un « riant » cours d’eau, qui sait se faire, torrent, chute d’eau, étang

et qui permet à certaines végétations, comme ces roseaux de s’épanouir ……. de Chine je crois (?)

Jusqu’au 18 ème siècle, Belleville n’est qu’un vaste champ de cultures,

parsemé de fermes, de moulins à vent et de …… guinguettes (ou l’on pouvait « déguster », le mauvais vin produit sur la colline).

une importante carrière de gypse y est ensuite ouverte (pour fabriquer du plâtre).

Quand les familles ouvrières furent chassées de centre de Paris par les travaux d’Haussmann,

elles s’installent à Belleville.

Le parc, tel que vous pouvez le visiter maintenant, n’a été ouvert au public, qu’en 1988;
Il culmine à 108 mètres d’altitude, offrant aux visiteurs, une vue panoramique de Paris.
Il est planté de quelques 1200 arbres et arbustes,
ainsi que d’une « vigne » de 120 pieds de Pinot Meunier et 10 pieds de Chardonnay.
20 pieds de Pinot Noir, furent plantés en 2010.

Voilà un exemple de « parterre » ordonné (ou désordonné ?) qui empli nos « mirettes »,

des belles couleurs de la nature ………

Vous voulez d’autres informations sur le Parc de Belleville ?

Allez-donc ICI, ou ICI

Vous recherchez un guide ? vous pouvez en trouver un « bout » ICI et LA




Share